Fermer la fiche
Tennessee WILLIAMS – Le train de l’aube ne s’arrête plus ici

Sachant sans doute que le sort qu’ils feraient aux didascalies de l’auteur ne permettrait pas d’atteindre à la puissance de la pièce qui se joue à la seule lecture, bien des metteurs en scène auront renoncé à la monter. Trop parfait, ce texte serait injouable (ne laisserait aucun jeu possible). Dans « Le train de l’aube ne s’arrête plus ici », pas de confident inconsistant, aucune vacuité dilatoire qu’une scénographie rehausserait; le moindre comparse y a le verbe incisif.
Les personnages sont sans détour, visibles, tangibles dès la lecture. Ne voit-on pas les longs cils de Mrs Goforth battre en vain comme les ailes d'un beau papillon piqué à l'humour noir ? Tout a sa légitimité dramatique dans cette pièce à la thématique forte et multi-faces.
Une perfection.
Injouable.
 
Fermer la fiche
www.scriptosum.fr